Archives de catégorie : Musique

Les spectacles auxquels j’assiste, et la musique que j’écoute.

Haken en spectacle à Québec avec Sithu Aye

J’avais très hâte à ce spectacle, comme Haken est un des groupes que j’apprécie et écoute beaucoup ces temps-ci.

Je connaissais seulement quelques pièces de Sithu Aye, le guitariste écossais d’origine birmane qui assurait la première partie du spectacle, et il m’a beaucoup surpris par sa dextérité et sa rapidité de jeu. Voici un montage de quelques extraits de sa prestation; désolé pour le dernier extrait, le focus s’est mal fait quand on a commencé à enregistrer…

Il était accompagné par d’excellents musiciens. Tout le boucan que son batteur fait vient d’un ensemble de batterie plutôt minimaliste : kick, snare et floor tom, même pas de tom! Mais une bonne variété de cymbales crash et splash de toute sorte.

Ça faisait déjà énormément de notes pour le prix du billet, mais il restait encore le groupe principal. On a réussi à se coller sur la scène pendant l’entracte pour être certain de bien voir. On est devenu un peu nerveux quand le technicien de scène est venu porter le setlist, comme on ne voyait pas The Endless Knot sur la feuille… Mais j’ai remarqué qu’ils avaient écrit TEK, donc ils allaient la jouer, juste après Cockroach King!

Les gars du groupe sont tous d’excellents musiciens et ils arrivent à jouer des partitions complexes et rapides de manière synchronisée. Le chanteur possède un bon registre et sa voix est puissante même dans les très hautes notes en voix de tête. J’ai aussi regardé beaucoup le batteur jouer, en me disant qu’un jour je jouerais aussi bien et vite que lui! Quelques bons moments du spectacle en montage vidéo.

À un moment, Ross Jennings m’a remarqué dans le coin de la scène avec mon chandail de son groupe. Il a avancé vers moi lentement en chantant et en me pointant du doigt, en finissant par un thumbs up. J’étais aux anges! Je suis certain que s’il m’avait vu avant les jumelles sans vie, c’est moi qu’il aurait fait monter sur scène… 😉 À entendre Nadia crier « Lève ta main! » plusieurs fois, elle aussi voulait que je monte… 😉

Charlie Griffiths, le guitariste barbu à l’air méchant de Haken devant qui on était, m’a donné son médiator (guitar pick) en main propre à la fin du spectacle! Et j’en ai aussi un du guitariste de Sithu Aye qu’on a ramassé sur la scène pendant l’entracte. J’aurais évidemment préféré des baguettes, mais bon, la prochaine fois!

Gala de la reconnaissance 2016-2017

J’ai été plutôt bien impliqué dans la première partie du gala de mon école cette année, comme j’ai été choisi pour être un des animateurs et que Monsieur Bruno m’a demandé de jouer une pièce à la batterie avec son rock band.

C’est le look que je dois avoir pour mon rôle dans les sketches d’animation pour la soirée qui a lieu au Grand Théâtre de Québec.

gala_cravate
Je suis la 3e génération de Couillard à porter cette cravate!

Voici en vidéo un extrait de mon animation et la pièce Cake By The Ocean de DNCE que je joue à la batterie.

J’étais un peu plus nerveux à cause de l’animation que je faisais pour la première fois, et moins pour ma partition de batterie. En bout de ligne, je suis content de ma performance pour les deux.

Green Day au Centre Vidéotron

Pour mes onze ans, mes grands-parents Couillard ont eu la bonne idée de me payer des billets de loge pour le spectacle de Green Day au Centre Vidéotron, le 23 mars, dix jours après ma fête. Je savais que j’avais quelque chose de prévu ce soir-là, mais j’ignorais quoi. Nadia m’a bandé les yeux, du condo jusqu’à l’intérieur de la loge Emergensys (la compagnie pour laquelle mon père travaille); alors c’est un peu étourdi que j’ai enfin réalisé ce qui se passait.

En première partie, Against Me!, un groupe que je connaissais peu, a donné une prestation honnête et empreinte d’énergie. Puis, c’est Billie Joe Armstrong et sa bande (les deux autres gars du groupe plus trois musiciens de tournée) qui sont débarqués sur scène pour près de deux heures trente de punk-rock effréné.

Voici en vidéo un des moments forts du spectacle alors qu’ils ont interprété Hitchin’ A Ride. Le caméraman était pas mal exité, alors désolé pour la stabilité de l’image…

Basket Case (vidéo suivante) restera un classique de Green Day. Et en fait, à part une ou deux chansons que je  connaissais plus ou moins, ils ont passé le reste du spectacle à ne jouer que des pièces que je considère comme des classiques!

J’ai bien aimé la prestance scénique de Billie Joe Armstrong. Il n’a pas arrêté de courir d’un bout à l’autre de la grande scène et il a beaucoup fait participer le public. Il a même fait monter sur scène quelques spectateurs pour jouer et chanter avec le groupe. Toute une soirée de spectacle!

Je me fabrique un cajòn

Comme c’était prévu que j’aille passer deux jours à Montmagny chez mes grands-parents Couillard, mon père m’a suggéré un cajòn comme projet de bricolage à réaliser avec mon grand-père dans son atelier. J’ai d’abord cherché ce qu’est un cajòn, et après avoir entendu tous les sons et genres de rythme qu’on pouvait faire avec cet instrument, j’ai embarqué dans le projet.

Après s’être entendu sur le modèle et les dimensions, nous sommes allés chercher du bois (du contreplaqué de bouleau russe) et quelques pièces pour construire le tout, entre autres des pattes de caoutchouc pour mettre en dessous, et une chaîne de caisse-claire pour placer à l’intérieur de la surface où on frappe. C’est ce qui produit la vibration et la sonorité métalique. Nous avons aussi communiqué un plan sommaire à mon grand-père qui avait aussi fait des recherches de son côté.

cajon_pieces
C’est une chaîne de caisse-claire à l’intérieur de la tapa qui va produire le son caractéristique du cajòn.

On a coupé les morceaux aux bonnes dimensions, et on procède à l’assemblage. La caisse est en contreplaqué d’environ 3/4 de pouce, alors que le devant, qui n’est pas là dans l’image suivante, est beaucoup plus mince, pour pouvoir vibrer un peu comme une peau de tambour.

cajon_sechage_colle
On utilise des grands serre-joints pour bien maintenir en place les morceaux pendant que la colle sèche.

Une fois la construction terminée et avant la finition, ça ressemble à ça. En passant, oui, on en joue assis dessus.

cajon_construction_terminee
C’est comme ça qu’on en joue, assis dessus.

On a choisi de teindre la caisse très foncé avec une teinture en gel qui se travaille plutôt facilement. Moka est le nom de la couleur utilisée.

cajon_teinture
On a choisi une teinture en gel qui s’applique bien avec un chiffon.

Pour la tapa, la surface mince à l’avant sur laquelle on frappe, on a essayé de faire un sunburst comme sur les belles guitares de Fender, Gibson ou PRS.

cajon_tapa_sunburst
Une finition de type sunbusrt pour la tapa.

Mais on a un peu manqué notre coup… On n’avait pas le bon type de teinture pour ce genre d’application, et on a commencé par la mauvaise couleur pour faire notre dégradé. On a donc refait une nouvelle tapa qu’on a décidé de teindre plus pâle que le reste du cajòn. Cerisier traditionnel américain est le nom de la couleur utilisée.

cajon_termine
Une fois les 4 couches de vernis appliquées sur toutes les faces, avec un petit coussin pour plus de confort.

Il ne restait qu’à s’équiper d’un sac pour le transporter sans le briser, pour que je puisse l’apporter au studio de Christian, mon professeur de batterie pour un cours.

cajon_sac
Avec un sac de transport tout juste de la bonne dimension.

Quand j’ai dit à mon professeur de batterie que je m’en fabriquais un, il m’a offert de consacrer une partie du cours sur le cajòn pour qu’il me montre les rudiments. J’ai tout de suite accepté!

Lui est commandité par la compagnie Meinl, donc le sien est de cette marque. Après avoir comparé la sonorité du mien et du sien, on en est venu à la conclusion qu’il nous restait quelques ajustements à lui faire. On va entre autres essayer de générer la vibration avec une corde de guitare sous la tapa au lieu de la chaîne de caisse-claire. Quand ce sera fait et que j’aurai pratiqué un peu plus, je vous ferai une vidéo pour un autre article.

Je commence à jouer de la batterie

Je me suis inscrit à l’activité rockband de mon école, et j’ai été choisi pour jouer de la batterie! Mon père en a trouvé une électronique qui ne fait pas trop de bruit quand on joue avec des écouteurs, et ma mère et Steve m’ont permis de l’installer dans le sous-sol de leur garage.

batterie_ecole
La batterie de l’école est une Roland d’un modèle un peu différent de celle que j’ai chez ma mère.
rockband_emile
Avec Émile, un ami de ma classe qui est un des guitaristes.

On pratique une chanson un midi par semaine avec le toujours très sérieux Monsieur Bruno.

monsieur_bruno
Monsieur Bruno, notre rocker préféré.

Je suis aussi des cours avec un prof qui a été recommandé à mon père par deux amis batteurs. En plus, lui et Madame Éliane (ma professeur de musique à l’école) se connaissent bien, car ils ont déjà enseigné dans la même école. C’est Christian Morissette, un gars très sympathique et professionnel. Et bien qu’il soit très cool, c’est un peu plus sérieux avec lui… Voici en vidéo la fin d’un de mes cours alors que je pratiquais Highway To Hell de AC/DC.

Chez Christian, j’ai la chance de jouer sur une très bonne batterie acoustique avec un évantail complet de cymbales et d’accessoires et d’excellentes pédales qui facilitent le jeu des pieds. Et j’aime beaucoup ça! Les périodes de 45 minutes passent beaucoup trop vite à mon goût…

Par contre, une vraie batterie, ça joue assez fort pour endommager l’ouïe à long terme. Je me suis donc fait mouler des bouchons de musicien qui coupent le volume de toutes les fréquences de -25dB. Petit monde… Pendant qu’on feuilletait le magazine de Lobe en attendant mon rendez-vous de prise d’empreintes d’oreilles, je suis tombé sur un article portant sur mon prof de batterie!

article_christian
Un article sur mon prof qui utilise aussi leurs bouchons.
bouchons_empreintes
Ça ressemble à ça quand on prend une empreinte d’oreille.

Pour les empreintes, on place une petite corde dans le conduit auditif pour aider à les retirer une fois durcies, et ensuite on injecte le mélange de liquide et de durcisseur dans l’oreille avec une seringue sans aiguille. Les bouchons en sillicone sont fabriqués à partir de ces empreintes durcies.

bouchons_musicien
Il y a plusieurs combinaisons de couleurs possibles et je me suis arrêté sur vert et rouge,