Luge au Massif

Quand j’étais passé aux installations de luge du Massif la dernière fois, je n’avais malheureusement pas encore atteint l’âge minimum (10 ans). Mais cette année oui! Nous avons réservé deux places pour le premier départ et nous sommes les premiers sur place.

On doit se rendre au sommet du centre de ski, et de là on nous transporte sur un autre sommet pour le départ en luge avec un très impressionant véhicule à chenilles.

luge_transport
C’est avec tout cet attirail qu’on monte jusqu’au départ.
luge_cabine
On a choisi de s’asseoir dans la première section du véhicule pour avoir une meilleure vue.

Comme on est arrivés tôt, on a eu beaucoup de temps pour pratiquer dans la petite pente école. Rendus au départ, notre monitrice nous a dit qu’on n’était pas obligés de l’attendre, qu’elle resterait avec les trois autres personnes du départ à l’arrière.

luge_depart
Ce qui est compliqué au début c’est de penser pencher à droite quand on veut tourner à gauche…

Pour pouvoir filmer en descendant, ça prend une caméra fixée sur son casque, car c’est impossible d’en tenir une et de contrôler la luge en même temps. C’est pour cette raison qu’on a juste une courte séquence de moi qui redémarre après une perte de contrôle qui s’est terminée dans le remblai…

Même si je démarre dans une section presque plate de la piste, on voit que je prends quand même de la vitesse rapidement. Notre monitrice nous a confirmé qu’avec plusieurs heures d’expérience, c’est possible d’aller très vite. Elle nous a même confié que l’hiver dernier, la vitesse d’un des pros de la luge du centre a été captée par radard à 85 km/h dans le dernier grand bout droit de la piste!

Environ au milieu de la piste on arrête à un petit chalet pour se réchauffer avec un bouillon ou un chocolat chaud.

luge_chalet
L’intérieur du chalet qui est environ au milieu de la piste.

Le seul reproche : c’est une activité qui passe beaucoup trop vite. Ça m’aurait pris quelques autres descentes pour me combler. Mais j’ai bien entendu adoré l’expérience quand même.