batiscan_peche

Parc de la rivière Batiscan

Ça faisait longtemps qu’on se promettait d’inviter mon ami Renaud en camping en Westfalia avec nous, et on a finalement réussi à coordonner l’événement avec ses parents.

batiscan_depart
Départ de Saint-Augustin, en route pour le Parc de la rivière Batiscan.

La destination choisie pour le weekend est la rivière Batiscan, endroit où on peut pêcher, comme Renaud est aussi un pêcheur.

Arrivés au camping du Parc de la rivière Batiscan, on choisit de tous descendre du Westfalia pour chercher notre site à pied, les terrains n’étant pas très bien identifiés… Nous avons finalement trouvé notre site, qui est immense, et nous nous installons.

batiscan_installation
On vide le Westfalia et on installe l’équipement sur le terrain.

Voici le campeur qui a l’air petit au milieu du site…

batiscan_westfalia
Notre emplacement une fois le Westfalia prêt pour la nuit.

À l’entrée du camping, il y a une affiche qui montre toutes les espèces de poissons qu’on peut s’attendre de trouver dans la rivière Batiscan. C’est plutôt prometteur… En après-midi, on suit la rivière pour se rendre en amont du barrage hydro-électrique, pour pêcher un peu. Il était peut-être un peu trop tard dans la journée, nous n’avons rien pris. On a donc décidé de se lever très tôt le lendemain, pour être sur le bord de la rivière à l’aube.

batiscan_peche
Grand bassin dans la rivière Batiscan, juste en haut du barrage hydro-électrique.

En soirée, comme il y a apparence de pluie, on se fait un cinéma-campeur. Au programme : Chappie.

batiscan_cinema_campeur
Comme il pleut un peu, on a le droit au cinema-campeur. Chappie au programme…

Et en camping, ça prend du Jiffy-Pop… Même un peu brûlé, c’est bon quand même!

batiscan_jiffy_pop
Collation de fin de soirée au camping, du Jiffy Pop cuit sur le feu!

Au réveil, catastrophe! Une bête quelconque (moufette ou raton…) a complètement mangé nos 40 gros vers, avec un peu de styromousse en accompagnement. Le plat était dans notre panier de pêche, sous le campeur, mais visiblement pas assez bien protégé. Comme il n’y avait rien d’ouvert à cette heure, nous avons décidé de pêcher avec des appâts synthétiques.

On a eu quelques touches, mais rien pris comme la veille. C’était très venteux et froid, alors on est restés juste une heure.

On aurait bien aimé essayer la Via Ferrata du Parc de la rivière Batiscan, mais il faut réserver longtemps d’avance, et c’était complet pour la fin de semaine. Une prochaine fois…

Sur le chemin du retour, insatisfaits de notre weekend de pêche, on s’est arrêtés à Sainte-Anne-de-la-Pérade, pour tenter notre chance dans la rivière Sainte-Anne. Nous avons pêché environ une heure, sans plus de succès…

renaud_riviere_ste_anne
Près d’un camping sur le bord de la rivière à Sainte-Anne-de-la-Pérade.

2 réflexions sur « Parc de la rivière Batiscan »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.